Hero Corp développe le transmédia

Si vous êtes addict au web, il est très peu probable que vous n’ayez pas entendu parler de Hero Corp et de son dispositif transmédia. Pour les autres, cours de rattrapage !

À l’origine…

… étaient les super héros. Ou presque. Hero Corp, c’est une série française créée par notre fierté dijonnaise, Simon Astier (oui oui, le petit frère d’Alexandre Astier qui joue le joyeux débile Yvain dans Kaamelott).

On y retrouve des super héros à la retraite dont les pouvoirs ont largement décliné, tous installés au beau milieu de la Lozère, dans un village paumé. John (Simon Astier) débarque dans ce village pour l’enterrement de sa tante. Qui n’est en fait pas morte. Il apprend qu’il est un super héros et doit sauver le monde. En gros, c’est ça le pitch. Le tout est ponctué d’un humour sans faille, très semblable à Kaamelott, et d’un casting irréprochable.
Deux saisons diffusées sur Comédie entre 2008 et 2010, puis le silence radio. Faute d’audience, la série s’arrête.

PINAAAAAAAAGE !

Mais c’est sans compter sur la communauté des fans de la série qui n’ont pas hésité à faire circuler des pétitions, à faire parler d’eux pour motiver le retour de la série. Simon Astier a déclaré à maintes reprises qu’il terminerait la série par n’importe quel moyen. Que ce soit en BD ou à la télé. Il n’a jamais voulu faire appel au financement participatif (ou crowdfunding), mais les fans étaient toujours présents. Puis France 4 a entendu cet appel. La chaîne, impliquée dans les créations web a déjà propulsé Le Visiteur du Futur de François Descraques au devant de la scène, et en a fait de même pour Hero Corp, tout en apportant des modifications. La série reprendrait sous la forme d’épisodes de 6 minutes dès le 21 octobre 2013. Une saison tournée près d’Avallon, dans l’Yonne, avec le soutien de la Région Bourgogne (quand même !). Hero Corp, c’est la première série qui a été sauvée par ses fans !

Fidéliser une communauté

Le Comic Con de Paris au mois de juillet, a prouvé que le public était en réelle attente de la suite des aventures de John et Hero Corp. Plus de 13 000 fans ont apporté leur soutien à l’équipe. Ce fut également le moment des révélations, à commencer par un dispositif transmédia lancé début juillet.

 

 

Comment ça se passe ?

Une application iOS et Android a été développée afin de proposer un contenu exclusif aux fans. Des mini-jeux pour débloquer des infos, le trailer de la saison 3, puis des épreuves à remporter pour débloquer des webisodes faisant passerelle entre la saison 2 et la saison 3 de la série, pour commencer.


Et enfin, depuis la diffusion de la série sur France 4, le petit truc malin pour fidéliser l’audience : on débloque du contenu exclusif tous les jours à 20h35 pendant la diffusion de l’épisode inédit. De quoi s’assurer que les fans sont bien devant leur télé et font monter l’audimat.
On peut également “livetweeter” via l’application, celle-ci étant reliée à votre compte Twitter.
On pourrait y voir quelque chose de malveillant, et pourtant, tout le monde le sait : si on veut que la série continue, il faut que les chiffres des audiences cartonnent.
Et si on rate un épisode, on peut se rattraper avec le replay sur france4.fr. Et si on rate du contenu, on peut se rattraper le week-end avec la rediffusion des épisodes sur France 4.

YouTube Preview Image

Finalement, c’est très bien pensé. Le dispositif transmédia, permet à la chaîne de s’assurer un public devant le poste de télévision, tout en récompensant le téléspectateur avec du contenu inédit en rapport avec la série.
De plus, un jeu a été mis en place. Un principe simple : un texte à trous qu’il faut remplir. 2 mots sont donnés aux utilisateurs chaque semaine, et ce, pendant les 7 semaines de la diffusion de la série. Au final, l’utilisateur devra replacer les mots au bon endroit. Reste à voir ce qu’il y aura à gagner !

Auteur

Tim Travé a écrit 45 articles sur ce blog.

Passionné de culture geek, de culture web, de design. Rédacteur sur le-toaster.fr. Illustrateur, scénariste amateur.